Compétences et organisation

exterieur 071-vig0

Gestion des risques

 Les démarches qualité, qui concernent l'ensemble des professionnels d'une structure de soins, constituent un enjeu de santé publique, dans la mesure où l'amélioration de la qualité des soins se fait au bénéfice du patient.

Les enjeux

Les démarches qualité, qui concernent l'ensemble des professionnels d'une structure de soins, constituent un enjeu de santé publique, dans la mesure où l'amélioration de la qualité des soins se fait au bénéfice du patient.

C'est aussi un enjeu organisationnel - les dysfonctionnements de management mis en lumière par l'autoévaluation doivent être l'occasion de repenser les organisations - et un enjeu financier, car la démarche qualité évite des dysfonctionnements coûteux.

La vigilance

La vigilance fait partie de la qualité garantie à l'hôpital. Il en existe différents types :

- la protection contre les incendies,

- la sécurité anesthésique,

- la pharmacovigilance (lutte contre les accidents liés à une prise médicamenteuse),

- la matériovigilance (gestion du risque lié à l'utilisation de dispositifs médicaux lors des activités de soins),

- l'hémovigilance (ensemble des procédures de surveillance organisées depuis la collecte de sang et ses composants jusqu'au suivi des receveurs),

- la biovigilance (prévention des risques liés à l'environnement : qualité de l'eau, de l'air, sécurité alimentaire, gestion des déchets...),

- l'identitovigilance (prévenir les accidents liés aux erreurs d'identité),

- la nosovigilance (lutte contre les infections nosocomiales).

Ces dernières sont des infections contractées par certains patients au cours d'une hospitalisation. En ce domaine, la prévention et la vigilance sont assurées par un Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN), dont la création est obligatoire dans chaque établissement hospitalier.

Synthèse des indicateurs portant sur la lutte contre les infections nosocomiales:

  • Prévention des infections nosocomiales: 93,50%   (données 2014)
  • Hygiène des mains: 86,70%   (données 2015)
  • Prévention des infections en chirurgie: 89%   (données 2014)
  • Maîtrise des bactéries multirésistantes: 92%   (données 2015)
  • Bon usage des antibiotiques: 87%   (données 2015)

Vous pouvez consulter ces résultats sur le site www.scopesante.fr